Mojo et haricots

Publié le par Milady

Je jure que je n'ai pas fait exprès. Que j'avais pensé mettre ici cette vidéo de Muddy Waters avant de découvrir le dernier article écrit par Gaston sur Gaspacho in the Night, article passionnant et extrêmement bien argumenté bien que (c'est lui qui le dit, hein !) le blues, il n'y connaisse pas grand-chose.
   Comme je m'y connais encore moins que lui, et plutôt que d'écrire des âneries, je vous propose ce «Got my Mojo Working» par Muddy Waters, avec James Cotton à l'harmonica, Otis Spann au piano et possiblement (d'après l'un des commentaires laissés sur You Tube) Jimmy Rodgers à la guitare.




    Parce que c'est un peu court, tout ça, je vous propose de nous pencher quelques instants sur la signification des paroles de ce morceau... Got my mojo working... Qu'est-ce donc que ce mystérieux mojo, qu'un coup il marche, un coup il marche pas ?
   Un coup d'oeil à l'excellent bouquin de Jean-Paul Levet, «Talking that Talk» (dont j'avais parlé il y a bien longtemps, allez donc fouiller dans la maigre rubrique «Au fil des pages») nous apprend que le terme de «mojo» vient du fula «moco'o» : «homme médecine, sorcier». Il y a de la magie dans le mojo... mais qu'y trouve-t-on vraiment ? Eh bien, quelques ingrédients à faire pâlir de jalousie l'une des sorcières macbethiennes chères à Sieglind : poudre de serpent ou de crapaud, racines, os de chat noir, brins d'herbe séchés, racine de mandragore... et souvenez-vous de cet autre incontournable de Muddy Waters, «Hoochie Coochie Man» :
   «I got a black cat bone
    I got a mojo too
    I got the John The Conqueroo
    I'm gonna mess with you»
   Mais parfois, comme dans le cas qui nous intéresse, le terme de mojo n'est pas sans connotation sexuelle...
   «Got my mojo working
    But it just won't work on you
    I wanna love you so bad
    Till I don't know what to do»
   Alors, comment ranimer ce mojo défaillant ? C'est tout simple :
   «I'm going down to Louisiana
    To get me a mojo hand
    I'm gonna have all you women
    Right here at my command»

   Parce que vous avez été sages, et que je suis vexée que Gaston m'ait prise de vitesse, aussi parce que le zydeco est somme toute une forme de blues parmi les autres (mais vous avez le droit de ne pas être d'accord) et que ce morceau est chanté dans le savoureux créole louisianais, une très courte vidéo de Clifton Chenier (accordéoniste, chanteur et «King of Zydeco»), avec entre autres son frère Cleveland au washboard.
   Et j'ouvre à nouveau le bouquin de Levet pour en extraire l'étymologie du mot «zydeco» :  «du yula za ve, danser, renforcé par le français «haricots» (le créole fait la liaison) tiré de l'expression «les haricots sont pas salés. Celle-ci fait allusion aux périodes de disette pendant lesquelles on ne peut pas acheter de viande salée pour accompagner les haricots».

   Je vous laisse... en très bonne compagnie : clic !






    Parce que c'est un peu court, tout ça, je vous propose de nous pencher quelques instants sur la signification des paroles de ce morceau... Got my mojo working... Qu'est-ce donc que ce mystérieux mojo, qu'un coup il marche, un coup il marche pas ?
   Un coup d'oeil à l'excellent bouquin de Jean-Paul Levet, «Talking that Talk» (dont j'avais parlé il y a bien longtemps, allez donc fouiller dans la maigre rubrique «Au fil des pages») nous apprend que le terme de «mojo» vient du fula «moco'o» : «homme médecine, sorcier». Il y a de la magie dans le mojo... mais qu'y trouve-t-on vraiment ? Eh bien, quelques ingrédients à faire pâlir de jalousie l'une des sorcières macbethiennes chères à Sieglind : poudre de serpent ou de crapaud, racines, os de chat noir, brins d'herbe séchés, racine de mandragore... et souvenez-vous de cet autre incontournable de Muddy Waters, «Hoochie Coochie Man» :
   «I got a black cat bone
    I got a mojo too
    I got the John The Conqueroo
    I'm gonna mess with you»
   Mais parfois, comme dans le cas qui nous intéresse, le terme de mojo n'est pas sans connotation sexuelle...
   «Got my mojo working
    But it just won't work on you
    I wanna love you so bad
    Till I don't know what to do»
   Alors, comment ranimer ce mojo défaillant ? C'est tout simple :
   «I'm going down to Louisiana
    To get me a mojo hand
    I'm gonna have all you women
    Right here at my command»

   Parce que vous avez été sages, et que je suis vexée que Gaston m'ait prise de vitesse, aussi parce que le zydeco est somme toute une forme de blues parmi les autres (mais vous avez le droit de ne pas être d'accord) et que ce morceau est chanté dans le savoureux créole louisianais, une très courte vidéo de Clifton Chenier (accordéoniste, chanteur et «King of Zydeco»), avec entre autres son frère Cleveland au washboard.
   Et j'ouvre à nouveau le bouquin de Levet pour en extraire l'étymologie du mot «zydeco» :  «du yula za ve, danser, renforcé par le français «haricots» (le créole fait la liaison) tiré de l'expression «les haricots sont pas salés. Celle-ci fait allusion aux périodes de disette pendant lesquelles on ne peut pas acheter de viande salée pour accompagner les haricots».

   Je vous laisse... en très bonne compagnie : clic !



   [ PS : désolée pour la drôle de tête qu'a eu cet article depuis sa publication, l'admin' était un peu surréaliste ce matin... ]

Publié dans moteur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 24/03/2007 12:10

Ciao Lady! Excellent week-end à toiSysT

cocole 24/03/2007 08:06

pas mieux que ce genre de musique pour mettre le peps au réveil!!! bisou et bon samedi

Milady 24/03/2007 10:07

Pas mieux ? Bah, un p'tit coup d'Atomic Basie, ça aide aussi à ouvrir la seconde paupière !C'est la seule vidéo de Clifton Chenier que j'aie trouvée sur le Net -- mais j'ai en réserve cinq minutes en compagnie du fiston, C.J. Chenier, assez pêchues aussi... et en ligne un de ces jours !Bisous ma Cocole !

Christian 24/03/2007 02:05

Te voilà cité (fort à propos j'espère) sur ce lien là Lady : http://forum.fakeforreal.net/viewtopic.php?id=308.
"Vieux Père et Mississippi", cajun et zydeco...

Milady 24/03/2007 10:06

Merci à toi -- ah ah, je sais où te lire maintenant... m'en vais éplucher ce forum, tiens...

:0075:D@net:0075: 23/03/2007 21:45

Bonsoir Lady Domi, ta visite me fait toujours grand plaisir !Bonne soirée.D@net.

Milady 24/03/2007 10:02

... et c'est toujours un plaisir que de découvrir tes photos ! De la randonnée sur chaise en quelque sorte, idéale pour les flemmardes comme moi...Bisous et bon week-end !

Ben frankiln 23/03/2007 20:30

juste pour faire un petit coucou en vitesse et te souhaiter un bien belle soirée !!

Milady 24/03/2007 10:01

Coucou Sam !Je vois qu'on a eu l'idée d'aller chez l'autre à peu près au même moment...Bon week-end à toi -- j'espère que tu es remis !