Perverbes

Publié le par Milady

   Un perverbe, qu'est-ce que c'est ? Une invention oulipienne encore -- reprise par Roland Moreno (vous savez, l'inventeur de la carte à puce) dans sa «Théorie du Bordel Ambiant», lu il y a longtemps, et sur lequel il faudra que je remette la main un de ces jours.

   Le perverbe, c'est un hybride, si vous voulez. Un croisement entre deux locutions usuelles. Les proverbes fournissent un excellent matériau de base. Croisons «tirer le diable par la queue» et «bâtir des chateaux en Espagne», et nous voilà munis de deux dictons tout nouveaux : «tirer le diable en Espagne» et «bâtir des chateaux par la queue».
   Suite de l'exercice : assigner un sens aux proverbes ainsi créés. L'Abrégé de Littérature Potentielle suggère ainsi :
   Tuer la poule dans le plat : attendre le dernier moment pour s'acquitter d'une tâche aussi désagréable qu'indispensable.
   Tuer la poule devant les bœufs : faire un exemple.
   Tuer la poule sur le feu : agir de façon précipitée.

   Parmi les extensions possibles, la formation de dictons sur un modèle précis. Ainsi, nous pouvons prendre comme point de départ la locution «comme un poisson dans l'eau» et remplacer les termes «poisson» et «eau» par d'autres mots issus de dictons construits sur le même type. L'Abrégé de Littérature Potentielle offre les possibilités suivantes :
   comme un chien (un diable, un coup de pistolet, un coup de tonnerre, un éléphant, une main de fer, de la merde) dans un bas de soie (un bénitier, un ciel serein, le milieu d'un concert, un gant de velours, un jeu de quilles, un magasin de porcelaine, la soupe).

   Un peu plus compliqué, l'imbrication d'éléments, pour laquelle on se servira de fragments de plusieurs dictons.
   Qui a bu vendredi dimanche confirme la règle
   Qui a bu vendredi dimanche craint l'eau froide
   Chat échaudé vendredi dimanche boira
   Chien qui aboie vendredi dimanche est à moitié pardonné.

Publié dans jeux de lettres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian 17/12/2006 23:56

Le générateur d'aphorismes que j'avais écrit il y a quelques années m'avait sorti celui-ci : "La seule maladie, c'est l'amour"...

Milady 18/12/2006 06:18

... une maladie comme on aimerait en avoir plus souvent...

cactus aime le mot dit 17/12/2006 15:52

pas oui le po :-(   Oulipo !

Milady 17/12/2006 17:29

Le Maître appréciera ;-)

cactus aime le mot dit 17/12/2006 15:51

puisqu'Ouilpo Show :

Eric LÖW 16/12/2006 17:46

4 tomes de "la bibliothèque de l'OULIPO" chez Seghers

Milady 16/12/2006 17:55

Merci -- info transmise à Madame la Dragonne !

Sieglind la dragonne 16/12/2006 14:07

PS: j'ai éclaté de rire en lisant le proverbe de ton pôpa!!!