Gaffes à gogo

Publié le par Domi

   Parce que ça me fait toujours autant rire, quelques bêtises sorties de la bouche de... devinez qui. Mais pas seulement. Et pas que des bêtises non plus, tiens, parce que quand-même, il faut bien être sérieux de temps en temps, et que le sondage commandité par les organisateurs du «London International Leadership Summit 2006» se penchait aussi sur les discours politiques les plus remarquables.
   En tête, Nelson Mandela. «J'ai parcouru la longue route qui mène à la liberté. J'ai essayé de ne pas me tromper, même si j'ai fait des faux pas le long du chemin. Mais j'ai découvert un grand secret : lorsque vous êtes arrivé au sommet d'une colline, la seule chose que vous pouvez voir, c'est que vous avez bien d'autres collines à gravir.»
   En deuxième et troisième position, Martin Luther King. Le Mahatma Ghandi est quatrième. Et j'avoue un faible pour le numéro cinq, le colonel Tim Collins : «Nous partons en libérateurs, et non en conquérants. Nous n'essaierons pas de hisser notre drapeau dans leur pays. Nous nous rendons en Irak pour libérer un peuple et le seul drapeau qui flottera sur cette terre millénaire est le leur. Montrons-leur notre respect.»

   Et on passe aux gaffeurs... En tête, Dubya : «Vous savez, l'un des aspects les plus difficiles de mon job, c'est d'arriver à établir un rapport entre l'Irak et la guerre de la terreur.» Suivi par son ancien Secrétaire à la Défense, l'inénarrable Donald Rumsfeld : «Nous savons de source sûre qu'il (Oussama Ben Laden) est soit en Afghanistan, soit dans un autre pays, soit mort.» Retour de Dubya pour la troisième place : «Il y a un vieux dicton au Tennessee... je sais qu'il existe dans le Texas, sans doute aussi dans le Tennessee... qui dit, trompe-moi une fois, honte à toi. Trompe-moi, tu ne peux pas être trompé à nouveau.» Comment ça, la traduction est incompréhensible ? Avec ce matériau de base-là, je voudrais vous y voir, moi !
   Tiens, Dan Quayle, pour changer. Ex vice-président -- on l'avait oublié, celui-là. Il assiste à un cours d'orthographe dans une école du New Jersey, et demande à l'un des élèves d'aller écrire le mot «potato» au tableau. L'élève s'exécute et écrit le mot correctement ; Quayle le fait retourner au tableau pour ajouter un «e» à la fin du mot.
   Un Français ? Un Français. Notre ambassadeur en Nouvelle-Zélande, au sujet des essais nucléaires de 1995 : «Je n'aime pas ce mot de bombe. Ce n'est pas une bombe. C'est un engin qui explose.»
   Un industriel, tiens, aussi. Les Iacocca, ancien président de Chrysler : «Il faudrait nous demander de combien d'air non pollué nous avons besoin.»
   On finit en beauté avec Tony Blair, intraduisible hélas : «The single most important two things we can do.» -- «La seule deux choses la plus importante que nous pouvons faire», si vous voulez.
   C'est beau comme du Dubya !

Publié dans revue de presse

Commenter cet article

Mimi 18/11/2006 06:38

Excellent pêche! J'adore ce genre de choses. Savoir tourner 7 fois sa langue… ce n'est pas donné à tout le monde! Bon week-end, bises

Domi 18/11/2006 14:18

Bah en même temps, sans gaffes, le monde serait triste, mais triste !!! Tant qu'ils appuient pas sur le bouton rouge sans faire exprès...Bisous Mimi et bon week-end à toi.

Le Fox 16/11/2006 14:10

tiens le dicton du tenessee ça me rappelle ..."on peut tromper 1000 fois une personne, on peut tromp... heu ..""on peut tromper une fois 1000 personnes, on peut tro... heu ...."" on peut 1000 fois tr... heu ..."" on peut tromper 1000 fois une personne, on peut tromper une fois 1000 personnes mais on ne peut pas tromper 1000 fois mille personnes !!"- "vous voulez pas un chewing-gum ?"ça te dis quelque chose ?!    :oD

Domi 16/11/2006 14:19

Ça me dit rien.... C'est quoi ?!

Pastelle 16/11/2006 10:16

 lol mdr ils avaient tous bu un verre avant de dire tant de bêtises! lol mdr
Bisous doux! ;)

Domi 16/11/2006 13:12

Dubya est tombé dedans quand il était tout petit, après tout !...Bisous ma petite fée !

:0010:@nne marie :0059: 15/11/2006 12:33


Juste quelques mots pour te dire que je pars demain passer quelques jours à Louxor. Durant cette courte période, ce sera silence radio à moins que je trouve le temps de pianoter un peu, mais rien n'est moins sur ! ! J'ai programmé des articles quotidiens pour lesquels il n'y aura pas de news letter ! ! Fais bien attention à toi et à la semaine prochaine. Bonne journée et gros bisous !!

Domi 15/11/2006 12:46

Eh eh... Encore tout plein de photos sur tes pages dans quelques jours, donc ?Bises @nne-marie, fais attention à toi itou !Puis arrête de te désintégrer comme ça, ça me fait peur.

Missgaspa 14/11/2006 21:16

Dommage, on n'aura plus jamais l'occasion d'entendre une perle de Rumsfeld... il vient de se faire dégommer! Oooo... Et en +, il est dans la mouise le pauv' Donald, poursuivi pour crimes de guerre par des groupes de défense des droits de l'Homme, accusé d'avoir approuvé les tortures des prisonniers irakiens. Well done. Bye bye Rummy

Domi 15/11/2006 11:28

Mais c'est qu'il va nous manquer, celui-là ! C'est vrai !Bah, il nous reste quelques traces, à retrouver dans les deux recueils consacrés aux aphorismes de Dubya, chez... 10/18 je crois, non ?Bises Missgaspa et à de suite !