Dix-Sept

Publié le par Lady D.

   Bon. J'enlève sept dixièmes de point à mon Löw superbe et généreux (dont je ne sais toujours pas s'il prend des trémas ou non) pour l'orthographe approximative, ce qui lui en laisse quand-même un paquet. Genre 49.3, quelque chose comme ça. La vocaliste acidulée était effectivement Blossom Dearie.
   Ne manquent plus que les accompagnateurs. Voyons la couleur des cheveux... Au piano, du blond ; à la guitare, du roux ; basse et batterie, du noir. Moins présent chez le batteur que chez le bassiste, ce qui n'enlève rien à son charme et à sa prestance ; ah, cette façon qu'il avait de regarder la caméra de temps à autre, avant de poser ses pêches au quart de poil avec un sens du spectacle inégalé... Frimeur ? Un peu. Mais quel batteur ! Écoutez un peu mieux, ce son de cymbale surtout : ça ne vous rappelle vraiment personne ?

Publié dans blindfold

Commenter cet article

Eric LOW 08/09/2006 19:15

je laisse le 49.3 à Villepin...

Lady D. 09/09/2006 05:14

... je m'en doutais un peu.

Eric LOW 08/09/2006 14:21

LÖW ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨