Champions du monde !

Publié le par Lady D.

   Les Français sont champions du monde !
   De quoi ?
   De blog. En voilà une surprise.
   C'est pas moi qui le dis, c'est Thomas Crampton de l'International Herald Tribune, qui sait aussi parler de choses qui peuvent de prime abord paraître futiles mais qui, tout bien réfléchi, ne le sont pas tant que ça.

   Des chiffres ? D'abord, le pourcentage d'Internautes qui ont visité un (ou plusieurs) blog(s) en mai dernier. États-Unis : 34% ; Allemagne : 28% ; Royaume-Uni : 39% ; France (tenez-vous bien) : 60%.
   A cette passion toute française du blog, les experts, qui ont vraiment du temps à perdre, avancent plusieurs explications. Techniques, d'abord : la moitié de la population française utilise Internet. Mais aussi culturelles, ce qui est beaucoup plus intéressant. Le blog serait un prolongement naturel du tempérament français, selon Loïc Le Meur, blogueur de la première heure et aujourd'hui directeur d'un éditeur américain d'outils de publication pour blogs : «Il est évident que les Français ont des égos surdimensionnés et adorent parler d'eux-mêmes. Si vous regardez les Allemands et les Scandinaves -- dans la vraie vie comme sur Internet --, ils ne parlent pas vraiment d'eux.».
   Une troisième explication peut être d'ordre culturel : n'oublions pas que la France fut dès les années 80 le pays du Minitel -- même si Jean-Michel Billaut, conseiller Internet d'une grande banque de notre pays, ajoute : «Le Minitel était contrôlé par une élite. Les blogs ont été adoptés par les gens ordinaires, ce qui amènera le renversement de la très rigide pyramide du pouvoir dans la société française.»

   D'autres chiffres ? Le nombre de minutes passées par les internautes sur les pages de l'hebergeur le plus visité de leur pays respectif en juin dernier. Allemagne : 2 ; Angleterre : 5 ; États-Unis : 12 ; France (tenez-vous mieux) : 68.

   Champions du monde, je vous dis !

   Plus de trois millions d'Internautes français (soit 12% des connectés) ont un blog. Lesquels sont généralement plus longs, plus critiques, plus négatifs, plus égocentriques et plus provocateurs que ceux de nos amis Américains, selon Laurent Florès -- qui doit savoir de quoi il parle, puisqu'il est Français et travaille à New-York au sein d'une société de marketing. Et Florès d'ajouter : «Les blogueurs américains s'écoutent les uns les autres et n'hésitent pas à intégrer des idées contradictoires dans les discussions. Les blogueurs français ne font pas de compromis et restent fermement attachés à leurs opinions.»

   Autre aspect de l'importance qu'ont pris les blogs dans notre pays, souligné par Benjamin Griveaux, directeur de la stratégie Web auprès de DSK -- lequel fut d'ailleurs l'un des premiers hommes politiques à lancer son blog : «Il est impossible de devenir Président de la République sans blog. Les blogs n'ont pas remplacé les médias traditionnels, mais ils sont absolument indispensables à tout politicien.» D'aucuns nourrissent d'ailleurs l'espoir que nos concitoyens seront trop absorbés par les conversations en ligne pour descendre dans la rue. Le Meur : «Il y aura peut-être moins de manifs et de grèves à Paris cet automne. Si les gens peuvent s'exprimer en ligne, peut-être n'auront-ils plus besoin de bloquer les rues.»

   Conclusion, émise par Griveaux : Si les blogs sont tellement populaires en France, c'est parce que chaque citoyen pense qu'il, ou elle, a des choses à dire, et devrait être écouté(e). «Nous avions seize candidats à l'élection présidentielle de 2002», ajoute-t-il, «et ils seront probablement autant l'an prochain. Chaque Français veut diriger le pays -- et comme ce n'est pas possible, ils se rabattent sur le blog.»

   Édifiant, non ?

Publié dans revue de presse

Commenter cet article

Mimi 31/07/2006 10:33

Intéressant et amusant cet article!Ça devient toujours plus délicat quand on se lance dans les essais d'explication…Quant à l'image qu'on a auprès des Américains…  sachant qu'elle est trop souvent emprunte de mauvaise foi et de mauvais esprit  (redondance, non?) de leur part, je m'en contrefiche. Je ne pense pas t'étonner en te disant celà. ;-)Bises.

Lady D. 31/07/2006 12:12

Et vu que nous leur rendons quand-même la pareille... D'ailleurs, comment prendre au sérieux un peuple qui a élu un type de la carrure de G.B. ?Bisous !

Carotte 30/07/2006 20:25

C'est dommage qu'ils ont pas gagner.Je suis sur que si Zizou n'avait pas été suspendue ,ils auraient gagner.

fred duglin 30/07/2006 16:56

Il doit en effet y avoir un peu du fameux quart d'heure warholien dans cette démarche bloguesque. Société dans laquelle l'individuel (si ce n'est dans des émissions de télé réalité) "de base" a de moins en moins d'espace d'expression, sa voix étant écrasée par une rigidité structurelle de plus en plus importante.
Pour Sollers, a priori, il n'invente pas. J'ai déjà lu ces paroles materazziennes ailleurs. Et pour moi, même s'il les a effectivement prononcées, ZZ, en tant que capitaine n'avait pas à réagir de la sorte. 14 cartons rouges dans sa carrière pour quelqu'un qui fait dans l' "humanitaire", et prône la non-violence, c'est énorme. La seule réponse intelligente qu'il aurait dû avoir, c'était où répondre par une autre insulte (dans le pire des cas) ou aller marquer un but aux Italiens, histoire de leur rabaisser définitivement leur caquet. Ayant joué en Italie, il connaissait la réputation de Materazzi et savait pertinemment ce dont il était capable. Je suis à 100 % contre les insultes de Materazzi, mais à 1000 % contre la réaction zidanienne. La pire de toutes : la violence par la violence.
@++
 

Lady D. 31/07/2006 06:24

Bon, on ne va refaire le match non plus !

fraisette 30/07/2006 12:26

Je vais faire plus court que Fred dans mon commentaire!!! Un bon bonjour ( référence à une de mes chanteuses préférées que fred déteste) et gros bisous

Lady D. 30/07/2006 12:47

C'est qui la chanteuse ?Un bon bonjour à toi aussi Fraisette !Et des bisous itou.

fred duglin 30/07/2006 12:11

Salut Lady, une chose est certaine. L'influence des blogs ou de l'esprit blog est très important chez les ados, voire les pré-ados. L'espace multimédia de la Médiathèque, pendant l'année scolaire, est pris d'assaut par les jeunes. Tous veulent se créer un blog. Enfin, un skyblog ... pour parler de rap, se montrer en photo avec des articles du style "alors, je suis belle sur cette photo ? lâchez vos comms." (avec les fautes d'orthographe en plus, bien sûr !).
Je suis bien entendu favorable au développement de la liberté d'expression, mais suis en même temps fort chagriné de constater que la majorité, ou qu'une très grande partie, de ces blogs se rédigent dans l'esprit SMS. Aucune rigueur dans l'expression, l'orthographe, etc etc ...
Alors qu'ils pourraient être une occasion formidable pour des millions de jeunes d'aborder "la rédaction et l'esprit critique" dans un contexte fort différent de celui de l'école, ces blogs se révélent être de simples défouloirs sans la moindre volonté de "s'améliorer".
Je généralise bien sûr, il y a toujours de belles exceptions, bien trop rares malheureusement.
Je suis tout à fait d'accord avec TT quant à l'image des Français de plus en plus déplorable à l'étranger. Et l'affaire Zidane n'arrange rien La France est désormais le pays des droits de l'homme qui donne des coups de boules pour se faire justice tout seul. :-)
Allez, bon dimanche. @+++

Lady D. 30/07/2006 12:46

Entièrement d'accord avec toi bien sûr. J'aimerais savoir ce qu'il en est dans les autres pays, tiens.C'est amusant, parce que ces blogs-ci ont quand-même rarement un public (autre que les copains de l'auteur). D'où vient se besoin de se montrer sur le Net ? Est-ce la quête du quart d'heure de célébrité de Warhol ?Pour Zizou, Sollers donne des infos dans le JDD, mais est-ce vrai, ou une invention d'écrivain ? Il paraît que l'autre aurait commencé par le traiter de «pédé» avant d'ajouter «rentre aux vestiaires avec ta p**e de sœur» et de conclure par un très élégant «je vais te défoncer le c**».