Look Ma... no leg!

Publié le par L.D.

    Nous l'avons vu, les claquettes sont un art difficile. Même quand on a deux jambes. Deux vraies jambes, je veux dire. Un tap dancer unijambiste ? Bah, c'est comme les fourmis de dix-huit mètres avec un chapeau sur la tête, ça n'existe pas, ça n'existe pas, ça n'existe pas.
    Ah, vous croyez ça ?
    Oyez plutôt l'histoire de Clayton Bates, qui vit le jour le 11 octobre 1907 dans la riante campagne de Caroline du Sud. Le petit Clayton adorait danser, et se taillait d'ailleurs un joli succès auprès des clients (blancs) du barbier local. Mais à l'âge de douze ans, il fut victime d'un terrible accident dans un champ de coton. Sa jambe gauche fut happée par la récolteuse : l'amputation était inévitable. Pas d'hôpital, naturellement. Pas pour un gamin noir, et pauvre, à cette époque-là... l'opération se fit à la ferme, sur la table de la cuisine.
    A peine fut-il rétabli que le petit Clayton tapotait des rythmes sur le sol avec ses béquilles. Il fallait qu'il danse. Aussi son oncle lui confectionna-t-il une jambe de bois, au bout couvert à moitié de caoutchouc, pour l'adhérence, et à moitié de cuir, pour le son... et Clayton, désormais surnommé « Peg Leg » (« Jambe de Bois ») se remit à danser. Drôle d'idée, me direz-vous. Excellente idée, vous répondrai-je. Voyez plutôt :



 


    Vingt passages au Ed Sullivan Show (entre autres) plus tard, l'ami Peg Leg fit ses adieux à la scène en 1989 (« Ah oui quand-même ! », vous entends-je compter sur vos doigts, « il avait jamais que 82 ans ! ») et gagna le Paradis des Claquettes neuf ans plus tard...
    Mais comme il y a une vie en dehors des claquettes, Peg Leg fut aussi, près de quarante ans durant, propriétaire et gérant de son Country Club, dans les Catskills Mountains (État de New-York) -- pour l'histoire, il fut le premier Noir à posséder ce genre d'établissement dans cette région. Pendant les dix dernières années de sa vie, il fut très actif au sein du Lions Club d'Ellenville, visita écoles, maisons de retraite et hôpitaux, une vidéo sous le bras, pour parler de sa carrière. Il aida également à la fondation d'une maison de retraite, toujours dans la région de Ellenville / Kerhonkson.

    Bref, bien plus qu'un danseur de talent. Un homme généreux, courageux... et une belle leçon de vie.

 

Publié dans moteur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nada 05/12/2009 13:32


♫ ca c'est du bon ♫


Rozéfré 18/11/2009 14:10


Et connais tu Rosetta Tharpe ?


L.D. 28/11/2009 11:14


Même que oui
Zut, va falloir que je me remette au travail moi aussi, ou quoi ?


AingeruA 28/10/2009 09:25


Z'ai oublié le permalien!!

http://www.dailymotion.com/video/x9r88q_jeremie-champagne-impro-claquette-2_music

muxu


AingeruA 28/10/2009 09:24


ET zou!!


AingeruA 28/10/2009 09:21


Que c'est beau tout ça!!^^

muxu :0031: