Duke et quelques uns des siens...

Publié le par Lady D.

   Sonny Greer était généralement apprécié par ses collègues de l'orchestre de Duke Ellington. Ainsi Barney Bigard se souvient-il :
   «Une seule chose me dérangeait dans son jeu : vous étiez en plein solo, tout se passait bien, il fournissait le tempo qu'il fallait, mais si tout à coup l'un de ses amis rentrait dans le club, il commençait à faire de grands gestes des bras pour lui dire bonjour. Et juste au milieu de votre solo, le tempo partait n'importe comment. Mais il était impossible de se mettre en colère après lui. Il était comme ça, toujours gentil avec tout le monde.»

   Dizzy Gillespie, qui travailla un mois durant chez Ellington au Capitol Theater de New-York en 1944, ne partageait pas l'opinion de Bigard -- à l'époque, du moins.
   «J'étais là parce que Ray Nance n'avait pas obtenu sa carte de l'union des musiciens. J'ai regardé la musique, et pas moyen de la jouer ! J'ai lu comme un malade, mais pas moyen ! Et personne ne m'a aidé, ni Rex Stewart, ni personne d'autre. Alors, chaque fois qu'ils baissaient le rideau, je restais à jouer, à répéter. Et un jour Sonny Greer s'est approché de moi et m'a dit :
   - Hé, nigger, qu'est-ce que tu fous là tout le temps à répéter quand tu es censé te reposer ?
   Je l'ai regardé droit dans les yeux et j'ai répondu :
   - Hé, old man, qu'est-ce que tu fous à dormir derrière ta batterie quand tu es censé jouer ?
   J'étais un petit con, à l'époque. Je suis toujours un petit con, mec. Mais Sonny, il allait vraiment trop loin.
   J'ai enregistré avec Duke plus tard, par hasard. Je suis arrivé un jour avec ma trompette, on a joué, ça a été enregistré et publié. J'ai fait remarquer à Duke, très gentiment, que je n'avais pas reçu un sou. Il a souri, et dit :
   - Eh bien, Diz, je ne peux pas te payer ce que tu vaux vraiment.
   Il était vraiment élégant, et malin ! J'ai souri et répondu :
   - Ne t'inquiète pas de ça, Duke. Du moment que tu me paies...
   Et il m'a payé, un an plus tard.»

Commenter cet article

cactus alors petit jo 09/06/2006 12:12

non non que les anciens LP qu'il a achetés jusqu'à il y a 13 ans  !
et des 45 qui gragrattent doucement ! 

cactus alors petit jo 09/06/2006 11:27

tu parles de quel DUKE ?
non , plus sérieusement mon père DCD :-( m'a lègué  aussi son TOUT DUKE  LP ( son Dieu dont on passa deux morceaux à l'église lors des funérailles ) et enregistrements radio période JCAverty  et tout le toutim , avant  donc la querelle Azerty-qwerty :

autre querelle : Hugues P.et les autres :-)
merci ma Lady ! ( tu permets :-))

Lady D. 09/06/2006 11:49

Je t'en prie, je t'en prie, fais comme chez toi...
Tout Duke LP... ça pèse dans les combien, ça ?