Tango !

Publié le par Lady D.

   Des saxophonistes ténors à avoir débuté dans les années 70, Bennie Wallace fut sans doute le plus singulier. Échappant presque totalement à l'influence coltranienne, il développait un jeu où transparaissaient les ombres conjuguées des maîtres du ténor swing, Ben Webster et Don Byas en tête (pour la sonorité pulpeuse et le vibrato prononcé) et d'Eric Dolphy (pour la liberté harmonique et les brusques sauts de registre), avec une pointe de Sonny Rollins pour faire bonne mesure.
   Vers le milieu des années 80, le jeu de Bennie Wallace allait perdre de son originalité... allez savoir pourquoi. Mais en attendant, il avait gravé une poignée d'albums passionnants, dont le Big Jim's Tango (Enja CD4046-2) qui nous occupe depuis quelques jours déjà...

   Mieux vaut s'assurer les services d'un bassiste aux reins solides dans une formule orchestrale sans piano, vu qu'il doit assurer la totalité du soutien harmonique et une bonne partie du soutien rythmique ; dans ce rôle, Dave Holland est parfait. D'une robustesse, d'une justesse à toute épreuve. Et que dire d'Elvin Jones ? Cet homme-là ne fait rien comme tout le monde. Déjà, son rythme de tango sur «Big Jim Plays the Tango for You» valait son pesant de cacahouètes, non ? Vous ne croyiez quand-même pas que pour «Monroe County Moon», somptueuse ballade signée Bennie Wallace, il allait sortir les balais et se faire oublier à l'arrière-plan ! Son afterbeat surpuissant est une merveille, sur cette plage. Un miracle de force et de délicatesse conjuguées. Si vous voulez des balais, dirigez-vous plutôt vers «My Heart Belongs to Daddy» - et ne ratez pas le joli solo de basse, au fait... Ne ratez pas non plus les fulgurances héritées du free qui émaillent un «Green & Yellow» aux accents latins, parsemé de brusques ruptures et de multisons tout ce qu'il y a de plus coltraniens... ni le «Free Will» final, tempo rapide et solo de batterie explosif...

   Voilà. Ce n'était pas facile, facile. D'autant que, comme je le disais en introduction, Bennie Wallace est en quelque sorte rentré dans le moule, quelques années seulement après ce Big Jim's Tango. Et c'est bien dommage, pas vrai ?

 

 

 


   «Monroe County Moon» - Bennie Wallace (ts) Dave Holland (b) Elvin Jones (d) - Enregistré les 30 novembre et 1 décembre 1982 à New-York.

Publié dans disques de chevet

Commenter cet article

Petite Pêche 30/05/2006 13:38

HS: oh mais c'est l'image que tu as utilisé pour le lien au blog d'Utopia! (ce com est inutil, siple constation)

Lady D. 30/05/2006 15:48

Mais non, il n'est pas inutile. Au moins, il y en a une qui suit, ça me réconforte...

Pascal 29/05/2006 20:01

hum, demain ce sera sans moi.... longue journée en perspective ... pas grave, je rettraperai le train en marche mercredi....

Lady D. 30/05/2006 05:57

Comme ça les autres (... quels autres ?!) pourront jouer en t'attendant...

Lady Domi 29/05/2006 19:04

J'ai encore mieux ! On rejoue demain matin !!! Au p'tit déj' !Ça va mieux ?Je maîtrise le mode source, je vous dis que ça... Z'avez vu mon «ç» majuscule, hein ? Au fait, quelqu'un peut-il me dire comment on fait les oeufs dans l'eau ?

Pascal 29/05/2006 18:50

Rôôô... bah dis donc! T'aurais  pu nous offrir un 2nd morceau en récompense de toute la sueur  qui a été déployée!!! Bon en tout cas celui ci est très  chouette!

Lady D. 30/05/2006 06:34

Tu as raison... D'ailleurs, j'y avais pensé...Cadeau !

Enaya 28/05/2006 23:38

Bon Dimanche Domi et GROS bisou à toutes les mamans de ta famile ! ;-)

Lady D. 29/05/2006 07:46

Merci joli petit papillon !