Papillonnages

Publié le par Lady D.

   Comment nous sommes nous rencontrés ? Je ne sais plus. Je crois que je l'ai ramassé par terre, dans le jardin, un jour d'été. C'était un flambé, joli papillon jaune zébré de noir.

   Dans le séjour, il y avait une rose dans un vase. Je l'y ai délicatement posé ; il y est resté. Alors, j'ai été faire fondre une pincée de sucre dans un peu d'eau, j'y ai trempé le bout de mon doigt et je le lui ai présenté. Il a déroulé sa trompe et s'est mis à boire.

   Le flambé est resté sur sa rose dans le séjour, sans bouger, pendant deux ou trois jours. Il était devenu un papillon de salon.

   Vous avouerez que ce n'était là pas chose normale...

   Alors, un jour, je l'ai délicatement attrapé, posé sur ma main, et je suis sortie dans le jardin. Là, je l'ai déposé sur une fleur. Il y est resté, sans bouger. Je l'ai repris et lancé en l'air. Il est retombé. Je l'ai ramassé, et je l'ai lancé à nouveau. Cette fois, il a battu des ailes. Il a tourné au-dessus de ma tête, une fois, deux fois...

   Et il est parti, dans le soleil de cette jolie journée d'été.

Publié dans histoires de bêtes

Commenter cet article

Enaya 20/05/2006 18:23

très jolie petite anecdote, ça fait rêver ! bisou

Lady D. 21/05/2006 07:34

Je n'ai jamais compris ce qui lui avait pris, à mon papillon de salon... Mais je garde un souvenir émerveillé de ce moment-là...