Quand la ville dort

Publié le par Lady D.

Encore une photo éminemment inintéressante...

N'empêche : on se sent tout de suite moins seul !

Publié dans petits riens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucie 12/03/2006 22:51

C'est ou ca?

Lady D. 13/03/2006 05:40

Ah ah ! Mais, justement, c'est ça, le jeu de pistes... Tiens, j'en fais un petit, ce matin.

Pierre Mérat 04/03/2006 09:12

Euh, je m'apperçois que tu as mis mon site en lien... Merci !

Lady D. 04/03/2006 11:16

Alors là, je reste sans voix.
Parce que quand on a vu les photos du Sieur Mérat... Et il trouve cette petite chose sans prétention (prise avec un appareil que, je le répète, j'ai en horreur) «pas si inintéressante que ça» ?
Si dorénavant vous croulez sous une avalanche de clichés plus piteux les uns que les autres, vous saurez à qui vous en prendre ; à celui qui m'aura encouragée dans cette voie...
Eh, Pierre. Je suis quand-même plus douée pour l'écriture que pour la photo, non ? M'enfin !
Pour le lien... Rien de plus normal. Tes photos sont si belles (j'adore «L'eau des Touaregs», tu le sais déjà, et tes pinces à linge m'éclatent). Et quoi de plus naturel que de faire découvrir et partager ses émotions, ses éblouissements et ses coups de coeur ?
Bien vu, le coup des Aristochats. Je n'y avais pas pensé...
A tout bientôt.

Pierre Mérat 04/03/2006 09:11

Pas si inintéressante que ça cette photo. J'y vois beaucoup de référence au Jazz. Même au scat des Aristochats...